Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de bmw64surlaroute Tous les moyens sont bons pour voyager, celui que je préfère c'est la moto.Mais je peux voyager à vélo, à pied, en avion, en auto, au cinéma, en lisant un livre, en dormant ......

Escapade en Croatie

bmw64surlaroute
La mule est chargée, nous partons.
La mule est chargée, nous partons.

Nous partons le 7 juillet tout d’abord pour une semaine à Piscina du côté de TURIN chez ma marraine, nous en profitons pour voir tous les cousins et ça fait vraiment du bien…bon, pas pour les kilos bien sur mais pour le moral.

Nous avons visité rapidement Turin et le musée du Cinéma qui nous fait découvrir les débuts du cinéma jusqu’au dernier étage où nous trouverons le cinéma actuel.

Ensuite c’est la montée à la basilique de Superga qui domine Turin. Pour la petite histoire en 1949 toute l’équipe de foot du Torino (ne pas confondre avec celle de la Juventus, bien que le Torino est une scission de la Juventus de Turin) qui revient du Portugal, s’écrase en avion sur le dôme de la basilique, il n’y aura aucun survivant. Le Torino venait de gagner le championnat d’Italie, le club ne s’en remettra jamais. Si vous passez par là, montez à Superga avec le funiculaire ou à moto, c’est mon coup de cœur à Turin.

Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin
Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin
Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin
Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin
Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin
Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin

Musée du cinéma, vue partielle de Turin, Basilique de Superga, La famille, une belle rose dans Turin

Nous reprenons la route avec un petit arrêt dans un camping sur les bords du lac de Garde à Peschiera. Nous passons par Sirmione, situé sur la petite presqu’île au bas du lac, c’est le tourisme de masse, la côte Est du lac est plus agréable.

Lac de Garde, Tout est OK.
Lac de Garde, Tout est OK.

Lac de Garde, Tout est OK.

Le lendemain matin nous chargeons la tente mouillée sur la moto car dans la nuit il y a eu un orage, le bruit du tonnerre a même couvert les cris de joie des allemands du camping qui viennent de gagner la coupe du monde de football.

Notre prochaine halte sera VERONE, pour toucher le sein droit de Juliette, il parait que cela porte bonheur. La vieille ville est très belle, nous dormons dans un B and B.

La grande place et les arênes de Vérone
La grande place et les arênes de VéroneLa grande place et les arênes de Vérone

La grande place et les arênes de Vérone

Piazza Delle Erbe et un beau balcon sur les rives de l'Adige.
Piazza Delle Erbe et un beau balcon sur les rives de l'Adige.

Piazza Delle Erbe et un beau balcon sur les rives de l'Adige.

Toucher le sein droit de Juliette et c'est le succès en amour, bien sur accompagné de parmesan et de pates fraiches.
Toucher le sein droit de Juliette et c'est le succès en amour, bien sur accompagné de parmesan et de pates fraiches.Toucher le sein droit de Juliette et c'est le succès en amour, bien sur accompagné de parmesan et de pates fraiches.

Toucher le sein droit de Juliette et c'est le succès en amour, bien sur accompagné de parmesan et de pates fraiches.

Nous partons au matin pour la Croatie en passant par Trieste par l’autoroute, nous faisons une petite incursion en Slovenie puis arrivons en Croatie. Les passeports nous sont demandés pour passer la frontière, je pensais que ce pays faisant partie de l’Europe …

Du soleil, la mer entre Europe et Méditerranée, pays entre 2 cultures…nous sommes en CROATIE.

Nous arrivons à Rovinj où nous trouvons beaucoup de touristes, la ville est magnifique, beaucoup de petites ruelles qui entourent la majestueuse église Saint Euphenie.

Nous profitons de cet arrêt pour retirer de l’argent et avoir la monnaie locale : le KUNA. Il faut compter entre 7 et 7.5 kuna pour 1€.

Entrée en Croatie et pause repas à Porec
Entrée en Croatie et pause repas à Porec

Entrée en Croatie et pause repas à Porec

RovinjRovinj
RovinjRovinj

Rovinj

Pêcheur au travail et modèle de 2 roues non identifié
Pêcheur au travail et modèle de 2 roues non identifié

Pêcheur au travail et modèle de 2 roues non identifié

Devant les arênes de Pula

Devant les arênes de Pula

Du côté de Riejka nous faisons une halte dans un camping, la mer est de l’autre côté de la route. Le soir sardines et bière au bord de l’eau, ça c’est les vacances !

Sur la route, Tito est encore dans les mémoires
Sur la route, Tito est encore dans les mémoires

Sur la route, Tito est encore dans les mémoires

Camping à Medveja proche de Riejka
Camping à Medveja proche de Riejka

Camping à Medveja proche de Riejka

Nous partons le lendemain pour la région des lacs de PLIVITCE, nous prenons l’autoroute jusqu’à Karlovac, j’ai un petit pincement au cœur à la vue du panneau « AUTODRUM » non loin de Riejka. Elle est bien loin l’époque du Continental Circus et des pilotes de légende. Nous nous arrêtons dans un camping conseillé par le guide du routard, nous y trouvons pas mal de français.

Le matin, réveil avec le soleil à 6h30, je prends le café Bialetti avec le sympathique jeune couple de français rencontré la veille, ils sont venus du centre de la France avec un 600 XT, dans les côtes à 2 plus le chargement « il faut tout » !! qu’importe la monture, l’aventure n’est pas que mécanique, elle est surtout humaine, en tout cas les jeunes si vous me lisez, envoyez moi un petit mot et si vous passez près de Pau venez nous faire un petit bonjour.

A 8h nous sommes déjà sur le parking (gratuit pour les motos) du site des lacs. L’entrée des lacs elle, n’est pas gratuite environ 50 € pour 2.

Dès le début de la balade c’est grandiose, les cascades géantes, l’eau limpide. Dans une grande gorge, c’est la succession de plusieurs lacs, aussi beaux les uns que les autres, il forment ce magnifique site classé au patrimoine de l’UNESCO. Un bateau nous fait traverser un lac et un bus nous ramènera près du parking.

Campement à proximité des lacs et siesteCampement à proximité des lacs et sieste

Campement à proximité des lacs et sieste

Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie
Escapade en Croatie

Nous reprenons ensuite la route pour Zadar qui est aussi classée au patrimoine de l’UNESCO. Elle a été presque totalement bombardée pendant la guerre de 40 et reconstruite à l’identique pour être touchée à nouveau pendant la guerre des années 90. Ici la mer et la ville ne font qu’un comme beaucoup de grandes villes en Croatie.

Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar
Zadar

Zadar

Entre Zadar et Split nous faisons une halte de 2 nuits à Ragoznica pour visiter Primosten et Sibenik. Nous prenons une chambre avec terrasse, pas de souci pour en trouver une, les loueurs sont au bord des routes avec des pancartes. Il suffit de s’arrêter, de négocier le prix, plus on reste sur place plus bas est le prix. Parfois un appartement ou une chambre revient moins cher qu’un grand camping.

Le matin au réveil il pleut, ça fait du bien, ça rafraîchit un peu. La « mamie » chez qui nous logeons nous a offert un verre d’alcool de noix maison avec beaucoup de RAKI (eau de vie), nous avons communiqué un peu par signes et en écrivant des chiffres sur un papier…pas facile de comprendre la langue croate.

Primosten
Primosten
Primosten
Primosten
Primosten
Primosten
Primosten
Primosten
Primosten

Primosten

Comme en Italie en Croatie le contrôle technique est obligatoire pour les 2 roues.

Comme en Italie en Croatie le contrôle technique est obligatoire pour les 2 roues.

Sibenik
SibenikSibenikSibenik
SibenikSibenikSibenik

Sibenik

Entre Sibenik et Rogoznica, petit déjeuner sur la terrasseEntre Sibenik et Rogoznica, petit déjeuner sur la terrasse
Entre Sibenik et Rogoznica, petit déjeuner sur la terrasseEntre Sibenik et Rogoznica, petit déjeuner sur la terrasse

Entre Sibenik et Rogoznica, petit déjeuner sur la terrasse

Nous partons ensuite pour SPLIT, nous arrivons en ville et une petite ondée se transforme en déluge, nous nous abritons sous des arrêts de bus, l’orage est au dessus de nous, les éclairs suivent les grondements du tonnerre et cela va durer presque 2 heures. Quand nous reprenons la route pensant voir une accalmie, le déluge reprend et nous sommes mouillés jusqu’au os. A un moment je veux monter un trottoir pour pouvoir me garer, la moto glisse sur le côté et la voilà au sol, pas facile de la relever surtout qu’elle est chargée à bloc. Un croate passe près de nous en faisant semblant de ne pas voir notre embarras. Nous trouverons plus tard un B and B en revenant sur nos pas à Kastela.

Le soleil revient aussi vite qu’il avait disparu et nous pouvons partir pour visiter SPLIT. C’est une visite indispensable, cette ville traversée par les époques est magnifique.

Après la pluie séchage du Routard, et un petit coup de Martini avant de visiter Split.
Après la pluie séchage du Routard, et un petit coup de Martini avant de visiter Split.

Après la pluie séchage du Routard, et un petit coup de Martini avant de visiter Split.

Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split
Split

Split

Notre voyage se poursuit vers MOSTAR en Bosnie, le douanier scanne les passeports et avec un sourire obligé nous fait signe de passer. L’extérieur de la vieille ville de Mostar garde encore les séquelles de la guerre, en revanche toute la vieille ville et son vieux pont ont été reconstruits à l’identique.

En arrivant alors que nous cherchons l’hôtel que nous avons réservé, nous demandons notre chemin à un gars de la sécurité du parking, il nous indique que notre hôtel est à 45 kms (sur le site il était indiqué 500m ??), puis il fait signe à un des ses confrères (complice !), il nous amène en direction d’un appartement situé dans la vieille ville au pied d’une mosquée. Nous y logerons, c’est 3 fois le prix de celui qu’on avait réservé mais mieux placé on peut pas et c’est très coquet.

Cette ville a quelque chose de magique, surtout quand la lumière du jour baisse, c’est un mélange d’orient et d’occident. La vie en Bosnie est bon marché, nous payons en kuna, en euros, en marks. Nous achèterons ici tous nos souvenirs dans les nombreuses (un peu trop peut être) boutiques se situant dans les ruelles de Mostar.

Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar
Mostar

Mostar

Au retour en Croatie nous repassons la douane, le douanier cette fois nous demande en plus des passeports, les papiers de la moto, tout ça sans aucun sourire bien sur.

Nous arrivons près de Dubrovnik, ce sera notre dernière étape en Croatie, nous y resterons 2 nuits dans un petit camping conseillé par le routard, camping bien sympa sauf qu’à 50m un hôtel est en construction et les travaux perturbent notre tranquillité de 6h30 à 22h.

Dubrovnik est une forteresse construite sur la mer, composée de grandes places et de ruelles abruptes très étroites, elle est entourée de remparts qui surplombent la mer.

Petite plage tranquille et camping près de Dubrovnik
Petite plage tranquille et camping près de Dubrovnik
Petite plage tranquille et camping près de Dubrovnik

Petite plage tranquille et camping près de Dubrovnik

Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik
Dubrovnik

Dubrovnik

Pour quitter la Croatie, nous avons choisi l’option bateau et partons à 12h pour arriver à Bari à 19h30. Sur le bateau les motos sont toutes misses sur la latérale et le personnel de bord les sangle (l’année dernière en Irlande c’étaient les motards qui le faisaient).

A bord du ferry nous croisons dans le port de Dubrovnik un mastodonte de la mer.
A bord du ferry nous croisons dans le port de Dubrovnik un mastodonte de la mer.
A bord du ferry nous croisons dans le port de Dubrovnik un mastodonte de la mer.
A bord du ferry nous croisons dans le port de Dubrovnik un mastodonte de la mer.

A bord du ferry nous croisons dans le port de Dubrovnik un mastodonte de la mer.

Dernières images de la Croatie.Dernières images de la Croatie.
Dernières images de la Croatie.

Dernières images de la Croatie.

Pour notre première nuit sur le sol italien nous dormons à Benevento qui pour le peu que nous en avons vu a l’air d’être une très belle ville.

Le dimanche nous faisons une halte près de Rome à Poggio Mirteto une charmante ville accrochée sur une colline où nous retrouvons des amis motards.

Nous passerons par TIVOLI, village chargé d’histoire qui domine Rome, c’est la que se trouve la villa d’Este. Nous passerons une belle soirée avec une bonne ambiance auprès de nos amis italiens qui reviennent d’une virée non loin du cercle polaire.

Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)
Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)
Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)
Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)
Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)
Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)

Dans les rues de Tivoli et fettuccine maison (un régal)

Les amis de Poggio

Les amis de Poggio

Vue de Poggio au petit matin.

Vue de Poggio au petit matin.

Après une bonne nuit de sommeil, un bon café avec mon ami Roberto, je mets le GPS en marche et il m’annonce 1450 kms, à 9H nous partons, mangerons près de Florence à 12h et ferons une halte à Brignoles pour dormir.

Le lendemain d’un coup d’accélérateur et nous arrivons à Pau. Un bon savonnage de la GS est nécessaire car elle est bien sale, cela me permet de voir que je dois vraiment penser à changer le pneu arrière. Sinon sur plus de 5000 kms, zéro souci sur la moto. Je range la GS au garage et je vais maintenant préparer mon ancienne R100 pour une autre aventure…mais ça sera une autre histoire à raconter.

Comme d’habitude si vous voulez des infos n’hésitez pas à me laisser un petit mot.

Bonne route à tous.

Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.
Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.

Photos diverses, avec un oeil baladeur, à vous de juger.

Charger, décharger, toujours et encore, sacrée organisation.

Charger, décharger, toujours et encore, sacrée organisation.

Je vous dis à bientôt.

Je vous dis à bientôt.

Commentaires