Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de bmw64surlaroute Tous les moyens sont bons pour voyager, celui que je préfère c'est la moto.Mais je peux voyager à vélo, à pied, en avion, en auto, au cinéma, en lisant un livre, en dormant ......

L'Aubisque

bmw64surlaroute
L'Aubisque

C'est une belle journée pour pédaler, donc je charge le vélo (casse croute, eau, quelques vêtements de rechange) et c'est parti, il fait bon: 15°, je suis dans la vallée d’Ossau, la vallée du fromage de Brebis.

Sur la route de Laruns il fait déjà plus chaud, je pédale à mon rythme.

Le vélo est le moyen de déplacement idéal pour être en accord avec ce qui nous entoure, la faune, la flore, les habitants, les odeurs, tout va lentement (surtout en montée), j’aime, pas les montées, la lenteur du voyage.

Lac de Castet, le gave d'Ossau à Louvie Juzon et arrivée à Laruns
Lac de Castet, le gave d'Ossau à Louvie Juzon et arrivée à Laruns
Lac de Castet, le gave d'Ossau à Louvie Juzon et arrivée à Laruns

Lac de Castet, le gave d'Ossau à Louvie Juzon et arrivée à Laruns

Chez le fromager Pardou on affine le fromage dans un ancien tunnel SNCF

Chez le fromager Pardou on affine le fromage dans un ancien tunnel SNCF

Après Laruns, la route de droite monte vers le pic du midi d’Ossau ou le Pourtalet et l’Espagne, aujourd’hui je prends à gauche pour grimper l’Aubisque.

Le tour d’Espagne aussi va l’emprunter et en faire son arrivée.

15 km de montée, avec un passage à 13%, le tout dans la chaleur, le thermomètre atteindra les 40°, rappelez vous 15° le matin au départ.

Un arrêt à Gourette pour faire le plein d’eau et c’est reparti, c’est dur, surtout les derniers kms, je fais une pause et je repars pour passer le sommet, que je ne pourrai pas franchir à vélo car la route est coupée.

Je me pose, me repose, me restaure, une petite sieste avant de repartir, plutôt que redescendre l’Aubisque car il y a trop de monde, je vais prendre la corniche qui relie l’Aubisque au Soulor, une dizaine de kilomètres sur une petite route accrochée à la montagne: GRANDIOSE, route dangereuse surtout par mauvais temps et quand des camping-car (verrues de la montagne) l’empruntent, du vécu.

Laruns et Gourette vu d'en haut,
Laruns et Gourette vu d'en haut,

Laruns et Gourette vu d'en haut,

Nos amis Basques s'affichent, le sommet de L'Aubisque.
Nos amis Basques s'affichent, le sommet de L'Aubisque.
Nos amis Basques s'affichent, le sommet de L'Aubisque.

Nos amis Basques s'affichent, le sommet de L'Aubisque.

Je prends mon temps sur cette corniche, c’est très beau, personne sur la route, elle est fermée au sommet du Soulor en raison du tour d’Espagne.

J’arrive au sommet du col du Soulor et j’attaque la descente sur Ferrières où je fais le plein d’eau à la fontaine du village, je suis la vallée de l’Ouzom, l’autre vallée du fromage (brebis et vaches)

Pour clôturer cette belle journée je ne flâne pas trop, bien que j’aie de l’éclairage je n’ai pas envie de rentrer de nuit.

La corniche et ses Habitantes, la fontaine et l'église de Ferrières
La corniche et ses Habitantes, la fontaine et l'église de Ferrières
La corniche et ses Habitantes, la fontaine et l'église de Ferrières
La corniche et ses Habitantes, la fontaine et l'église de Ferrières

La corniche et ses Habitantes, la fontaine et l'église de Ferrières

Le lundi en sortant du boulot, sur mon vélo de ville je touche le trottoir, je me réceptionne sur la main, double arrachement osseux de main droite, le plâtre pour trois semaines.

L'Aubisque

Commentaires