Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de bmw64surlaroute Tous les moyens sont bons pour voyager, celui que je préfère c'est la moto.Mais je peux voyager à vélo, à pied, en avion, en auto, au cinéma, en lisant un livre, en dormant ......

Voyage au Portugal – Avril 2012

bmw64surlaroute

Samedi 8H départ de Pau et à 15H nous passons la frontière portugaise à Fermoselle. Une petite route sur laquelle il n’y a pratiquement personne.  Ici le Duero espagnol se transforme en Douro portugais et fait office de frontière avec le barrage de Bemposta. Un peu plus loin nous entrons dans le parc national du Douro. Première halte pour la nuit à Carviçais.

 

Passage au par le barrage de Bemposta 

Sur-la-route--18-.jpg

 

Les vignes de Porto

IMGP3580.JPG

 

Le Douro

Sur-la-route--14-.jpg

 

La gare de Pinhâo et ses Azulejos

Gare-Pinao--3-.jpg

 Dimanche après un bon petit déjeuner direction le haut Douro et les vignobles de Porto. Nous suivons le fleuve jusqu’à Porto de la montagne à la vallée c’est splendide avec énormément de virages. Le soir petit hôtel à Porto et la moto à l’abri pour 2 jours.

Porto peut se visiter à pieds, avec de bonnes chaussures car ça monte et ça descend. On découvre la ville haute et ses vieux monuments et la ville basse le long du fleuve avec ses petites rues. La traversée du fleuve se fait par le pont Louis 1er construit par Eiffel et nous voila à Villanova de Gaia. D’ici la vue sur la rive de Porto est magnifique. Tous les chais des différentes marques de Porto sont ici (Sandeman, Ferreira, Cruz…)

 

Vue de Porto de Villanova de Gaia

Porto--79-.jpg

 

Le pont Eiffel et Villanova de Gaia

Porto--5-.jpg

 

La vieille ville au bord du Douro

Porto--57-.jpg

Lundi nous continuons la visite de Porto et de Matosinhos. Le soir Bacalhau au restaurant Abadia recommandé par le routard.

Mardi nous reprenons la route vers Nazaré, environ 200 kms. Pour être déjà allé à Nazaré et avoir vu sa densité de touristes au mètre carré je suis content d’y revenir au mois d’avril, c’est plus tranquille. Nazaré est située dans une baie et protégée de la fureur atlantique. Au dessus de la ville sur les falaises, se trouve Sitio qui domine Nazaré et l’océan. Il existe un funiculaire pour y accéder mais c’est trop facile, nous préférons monter à pieds. La vue est magnifique, la descente se fera également à pieds.

 

Petite rue de Nazaré

Nazare--20-.jpg

 

2 pas de danse pour la photo

Nazare--39-.jpg

 

Vue de la Baie de Nazaré de Sitio

Nazare--29-.jpg

 

Aveiro la Venise Portugaise

Aveiro--3-.jpg

Mercredi, Nazaré Lisbonne, 150 kms les séparent. Après une petite halte à Aveiro, la venise portugaise nous passons par Sintra mais la pluie gâche notre envie de visite. Nous entrons dans Lisbonne par Bélem, sur les bords du Tage, son estuaire est un des plus grands au monde. Petit arrêt à Bélem, photos du Monastère dos Jeronimos situé juste en face de la Tour de Bélem qui a les pieds dans le Tage. Bien sur nous dégustons la plus célèbre pâtisserie portugaise : le pasteis de Nata. C’est en s’arrêtant pour savourer ce gâteau qu’une voiture a reculé sur la moto. Nous nous retrouvons au sol sous la moto, nous nous dégageons et sommes juste assez de 2 pour la relever. Plus de peur que de mal, l’arrière de la voiture a touché les barres protectrices de la BM et la moto s’est couchée sur les valises. Pas une égratignure pour nous, la voiture est rayée mais ce n’est que justice ! La pâtisserie nous a remonté le moral.

Nous rejoignons notre hôtel dans le centre de Lisbonne, je stationne la BM à côté d’un poste de police près de l’hôtel. Le mercredi après midi et le jeudi nous employons tous les moyens pour visiter la ville : métro, bus, tram à l’ancienne et marche à pieds.

Nous sillonons Lisbonne de l’Alfama à Bairro Alto en passant par Mouraria, Graça… Pas loin de la place du Commerce je vois une moto recouverte d’une mappemonde sur laquelle sont tracés des itinéraires. Je m’interroge et vois arriver le propriétaire, carrure de soviétique. Nous discutons ensemble, discuter le mot est bien grand car il est muet. Il me raconte par gestes qu’il parcourt le monde, il a commencé sur un 350 Jawa et qu’il en est à sa 2ème 650 BM et qu’elle est très solide. Elle a plutôt intérêt vu les montagnes de bagages qu’il transporte. Il finance son périple avec des donations comme ici sur la place ou sur son site internet : Yarets.com. Quel bonheur d’avoir rencontré Vladimir Yarets avec ses 71 ans je peux vous dire qu’il a une sacrée pêche, même s’il est muet nous arrivons à nous comprendre. Le langage des motards est universel.

 

Une vue du monatère de Sâo Vicente de Fora sur l'estuaire

Lisbonne--183-.jpg

 

L'Alfama

Alfama.jpg

 

Symbole de la révolution du 25 Avril

Les oeillets que les soldats ont mis sur leurs fusils et les chars qui sont resté muet

Lisbonne--52-.jpg

Lisbonne--36-.jpg

 

Ma rencontre avec Vladimir Yarets

Vladimir-Yarets.jpg



Vendredi Lisbonne Pau 1150 kms. Nous pensions nous arrêter à Evora mais il pleut depuis le matin. Nous y reviendrons. Nous remontons vers le centre du Portugal et passons la frontière à Villaformoso, pas loin de Guarda.

Ensuite l’Espagne et Salamanque avec la pause repas. Puis nous joignons Valladolid, Burgos et enfin la maison.

Sur les 1150 Kms au moins 1000 kms de pluie. 9h du mat Lisbonne 22 h Pau.

Ce voyage retour rapide est possible aujourd’hui en une journée mais il ne l'aurait pas été il y a une vingtaine d’années car au Portugal il y avait plus de pavés sur les routes que de goudron.

Sans plomb 95 : 1,70€

Hôtel : 30€ en moyenne (nous avions réservé sur internet)

Restaurant : 20 à 25 euros pour 2 en mangeant très bien tout compris (boissons, café)

Envoyez moi un message si vous voulez des renseignements sur les restaurants et hôtels dans lesquels nous sommes allés.

 

 

Commentaires

hervé 01/07/2012 15:32

trés beau voyage j'ai voulu faire la mème chose seul il y a deux an avec mon 750 gsxf mais je n'ai pas put,tu pense le refaire un jour ?

bmw64surlaroute 11/07/2012 10:14



Salut Hervé,


Je suis déjà allé au Portugal 5 ou 6 fois, c'est toujours un plaisir de revenir au Portugal, bien que les prix soit toujours à la hausse, dans les années 80 (avant l'euro) tu pouvais avoir un
repas pour 5 francs.


Avec l'entrée du Portugal dans la CEE les infracstructures routières ont bien évoluées, je me souvient avoir des portions de routes pavées ou alors tellement en mauvais état que dépassé le 60kmh
etait dangereux.


Bien sur que je reviendrai au Portugal, pour l'instant je revient d'une belle ballade: Italie, Suisse, Autriche, je vais mettre le CR sur le forum.


Salut et bonne route.